La passion Lippi - Sophie Chauveau

Publié le par Laurence

 

 


Pourquoi ce livre ?

C'est  dans le cadre d'un challenge organisé par Lexounet de Livraddict, que j'ai découvert ce livre : "Lecture qu'on ne s'imaginerait pas lire". J'ai donc relevé le défi que m'a lancé une des participantes (Matilda) et me suis attaquée à ce roman historique bien loin de mes lectures habituelles.

4ème de couverture

Florence 1414. Un enfant hirsute, aux pieds couverts de corne, griffonne furieusement une fresque remarquable à même le sol d'une ruelle des bas-fonds de la ville. Miraculeusement repéré par Cosme de Médicis et placé au couvent des carmes, il va faire souffler un vent de passion sur la peinture de la Renaissance.

Moine et libertin, artiste intransigeant et manipulateur sans scrupules, futur maître de Botticelli, ses sublimes madones bouleversent son époque. Elles lui sont pourtant très intimement inspirées par les filles des maisons de plaisir de Florence qui en ont fait leur petit prince caché.

Bravant tous les interdits et jusqu'à l'autorité suprême du Pape, il commet par amour l'ultime provocation. Le scandale le pousse à l'exil et le renvoie au secret sanglant enfoui au coeur de son enfance.

Peintre voyou, ange ivre, Fra Filippo Lippi invente un rapport nouveau entre l'art et le monde de l'argent et, le premier, fait passer les peintres du statut d'artisans estimés à celui d'artistes reconnus.

Et alors ?

Quel destin hors du commun que celui de ce gamin que l'on découvre à l'âge de 7 ans, pieds nus dans les ruelles de Florence, en train de griffonner sur les pavés. Nous voilà témoins de sa vie : Cosme de Médicis, riche banquier et haut notable de Florence, alors âgé de 25 ans, est déjà féru d'arts, il tient en très haute estime les sculpteurs et peintres qu'il rencontre. Il souhaite pour sa cité, les plus belles oeuvres, les plus novatrices aussi.

Il va prendre sous son aile ce Filippo Lippi, sorti de nulle part et le confier aux religieux des Carmes qui lui donneront un toit.

Ainsi débute le récit de Sophie Chauveau. Elle nous entraîne alors dans Florence durant plus de cinquante années. Je ne vous en raconterai pas plus, il serait difficile d'ailleurs d'écrire en quelques lignes tout ce que va vivre Filippo Lippi.

Sachez simplement que nous croisons la route de quelques noms très connus : les Médicis, Donatello, Ghiberti, Botticelli, et beaucoup d'autres que je ne connaissais pas, pauvre néophyte que je suis.

J'ai mieux compris aussi ce que représentait la Renaissance : une transition entre le Moyen-Age et une époque beaucoup plus moderne, où les échanges commerciaux et culturels, l'art et la pensée se sont énormément développés.

Sophie Chauveau nous livre un roman sur cette période et, pour qui n'est pas féru des livres d'Histoire (avec un grand H), voilà une manière très agréable d'apprendre... et de retenir.

L'écriture est simple, le récit se déroule sur un bon rythme.

Une expression que je vous livre car je l'ai beaucoup aimée : "... Il est devenu adulte en restant petit. Mais très agile en échappée libre, expert en disparitions évanescentes : habitué à se fuiter comme un chat, il a acquis une grande souplesse, pas seulement au figuré..."

 

Une fois le livre terminé, je suis allée voir à quoi ressemblaient les tableaux et les fresques que réalisait Filippo Lippi et aussi les personnages qui l'entouraient. Sa Madone est telle que je la voyais et Cosme de Médicis aussi. Comme une impression de les connaître plus personnellement...

 

 

   
Fresque de l'Annonciation Cathédrale de Spolète (Lucrezia toujours)  Lucrezia qui pose pour son mari  Cosme de Médicis

 

 

 

 

 





Publié dans Auteurs français

Commenter cet article

Stemilou 15/06/2010 14:00



Bonjour


J'organise un Swap autour de l'Afrique


http://www.stemilou-books.com/article-swap-un-regard-sur-l-afrique-52189392.html


Bonne journée



Laurence 04/07/2010 13:43



Désolée, j'arrive un peu tard. Une prochaine fois peut-être. Cordialement.



Matilda 02/05/2010 20:00



Je suis contente que ce livre t'ait plu ! Moi non plus je n'aime pas les livres historique et comme celui-ci m'a plu, je me suis dit que ça devrait le faire ^^


J'ai les deux autres tomes de cette série dans ma bibli. :p



Laurence 03/05/2010 14:13



Tu as lu les deux autres tomes ? En tout cas, maintenant, le plus difficile est à venir avec Agatha Christie...



Lexounet 02/05/2010 18:12



Cela semble avoir éveillé ta curiosité et c'est vraiment intéressant que tu sois allée voir les tableaux.


Je suis ravi qu'il t'ai plu car pour le moment, le bilan du challenge était mitigé.


Bonne continuation de lecture.



Laurence 03/05/2010 14:12



Tu vois, comme quoi ton idée de challenge était excellente